La fiscalité du statut LMNP à Rennes

La fiscalité du statut LMNP à Rennes
Notez cette page

Dès lors que vous êtes propriétaire d’un bien que vous louez meublé et que vos recettes sont inférieures à 23 000 euros par an, vous relevez du statut de loueur en meublé non professionnel (LMNP). Le LMNP est une activité commerciale dont les bénéfices sont imposés dans la catégorie BIC (bénéfices industriels et commerciaux). Toutefois, la fiscalité du LMNP à Rennes vous permet de bénéficier d’avantages fiscaux. Ce régime est particulièrement intéressant pour les particuliers pour qui la location est un revenu secondaire.

Régime micro-BIC ou régime réel

Le statut LMNP vous donne la possibilité entre le régime micro-BIC, également appelé régime forfaitaire, et le régime réel. Votre décision dépend principalement du montant de vos revenus locatifs. En choisissant le régime micro-BIC (régime forfaitaire), vous serez imposé sur la moitié de vos recettes. Vous pouvez également opter pour le régime réel qui vous permettra de soustraire de vos revenus les charges ainsi que les amortissements. Vous pourrez ainsi réduire vos revenus locatifs et, en outre, diminuer votre imposition. Il est possible de choisir le régime souhaité avant le 1er février de l’année en cours. Notez également que l’option choisie est valable pendant deux ans.

Le régime micro-BIC

Pour bénéficier du régime micro-BIC, les recettes locatives ne doivent pas excéder 70 000 euros en 2018. La limite était de 33 100 euros en 2017 et a été augmentée. Les recettes correspondent aux loyers perçus en excluant certains recettes comme par exemple des subventions pour les travaux. Avec le régime micro-BIC, vous bénéficiez d’un abattement de 50% sur vos revenus et vous êtes donc imposés sur la moitié seulement de ces revenus. Le régime micro-BIC est intéressant pour les propriétaires ayant des charges inférieures au seuil de 50%.

De plus, il est intéressant de savoir que dans le cas d’un investissement locatif neuf, il est également possible de choisir entre le statut LMNP habituel ou l’avantage fiscal Censi-Bouvard. Cet avantage consiste à réduire de vos impôts 11% du coût de l’acquisition. Afin de bénéficier de cette défiscalisation, le montant de l’investissement ne doit pas dépasser 300 000 euros. Au-delà, la fiscalité LMNP s’applique.

Le régime réel

Si vos recettes excèdent le seuil de 70 000 euros, vous bénéficiez du régime réel. Vous pouvez alors déduire des recettes la totalité de vos charges tels que les intérêts d’emprunt, les coûts des travaux, les taxes, les frais de syndic et de gestion. De plus, vous pouvez également déduire une partie du prix du logement des loyers lorsque vous les déclarez. C’est ce que l’on appelle l’amortissement LMNP. Avec ces avantages, vous parviendrez ainsi à réduire considérablement vos recettes et dans le même temps vos impôts.

Des exceptions pour être exonéré d’impôts

Il existe plusieurs exceptions pour lesquelles la location en meublé non professionnel vous permet de ne pas payer d’impôts. C’est le cas lorsque vous louez une ou plusieurs pièces de votre logement principal. Il faut cependant que les pièces louées en meublé au locataire, soient sa résidence principale. Il est également possible d’être exonéré d’impôts lorsque vous louez en meublé une ou plusieurs pièces de votre habitation principale en résidence secondaire de façon saisonnière. Enfin, vous ne payez pas d’impôt lorsque des pièces sont louées telle une chambre d’hôte de façon saisonnière sans que le logement ne soit l’habitation principale avec des revenus en dessous de 760 euros par an.

Ces sujets liés au statut LMNP à Rennes